Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Serge ODEYE

Le dernier café citoyen a eu lieu mardi 9 octobre de 20h à 22 h au bar l'odyssée, dans la joie et la bonne humeur !

 

Le thème proposé était : Comment s'organiser pour mettre en place une transition écologique ici et maintenant ?

 

Les participants, au nombre de 17 étaient : Maud, Stéphanie, Solenn,  Anne, Benoît, Nadine, Gwenaël, Myriam, Lucie,  Maryse, Christelle,  Frédéric, Michèle, Thomas, Serge, Armelle, Françoise.

 

Serge rappelle les règles du café citoyen, Thomas se propose pour l'animation du café et Armelle pour le secrétariat.

Serge fait un petit retour sur l'actualité : Le GIEC annonce que 60 à 70% des solutions pour réussir la transition écologique sont locales.

 Un Plan Climat Air et Energie Territorial, dit PCAET, « doit » être élaboré et voté par les communautés de communes avant fin 2018. Celles-ci ont été informées de cette nécessité depuis 2016. Pays d'Iroise Communauté, dit PIC (nouveau nom de la communauté de communes) convoque ses conseillers communautaires pour la première fois le jeudi 11 octobre 2018. Les participants au café s'interrogent sur la tenue tardive de cette première réunion qui témoigne du peu d'intérêt que le Pays d'Iroise porte à ce PCAET.

 

Thomas présente le déroulé de la séance.

 

            Dans un premier temps, il propose de visionner une vidéo réalisée par des youtubeurs, « Il est encore temps ».

            Dans un deuxième temps, il annonce un travail en petit groupe pour se mettre d'accord ce que l'on met derrière le terme « transition écologique ». Ce travail en petit groupe sera suivi d'une mise en commun pour obtenir une définition partagée.

            Puis un troisième temps sera dédié à la recherche de stratégies et d'actions à proposer aux autres citoyens pour commencer à « transitionner », ensemble.

 

PREMIÈRE PARTIE : DÉFINIR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE

 

            Nous visionnons la vidéo puis nous nous faisons trois groupes pour définir la transition écologique.

 

Voici les 3 définitions obtenues :

 

1- Transitionner c'est réaliser qu'une croissance infinie dans un monde fini n'est pas possible. Il s'agit donc de rechercher une adaptation des ressources (circularité), de décarboner notre vie, de relocaliser. Ce serait changer de paradigme pour construire un monde soutenable au service du vivant.

 

2- La transition c'est une remise en cause de notre consommation énergétique. Il faut ralentir et répartir les richesses, modifier son comportement pour respecter le vivant. Il faudra agir sur différents niveau : national, local, individuel. Et, on se demande si, au niveau national, il ne sera pas nécessaire « d'imposer démocratiquement », par l'instauration de lois, de boycotts....cette transition.

Des réactions  suivent sur le terme « imposer démocratiquement » : on n'est pas obligé de légiférer en permanence, il faut agir. Mais comment sans le pouvoir ? Comme la vidéo le rappelle, nous sommes tous des consommateurs et, un moyen d'agir c'est d'adopter une posture de vigilance avant de consommer. De nombreux consommateurs agissent de cette manière.

Par exemple, l'application Yucca connaît un réel succès. Des grandes marques commencent à réagir et à annoncer qu’elles vont enlever les additifs ou avoir un comportement « plus vertueux ». On attend quand même de voir si ce n'est pas seulement une posture de surface pour « gagner des consommateurs ». De nouveaux sujets apparaissent : comment faire du tourisme responsable ...

Il existe aussi un moyen d'agir sur le site i-boycott.

3- Transitionner ce serait modifier nos comportements habituels et quotidiens pour réduire au maximum notre impact sur les écosystèmes.

 

Le dénominateur commun de ces trois définitions c'est la nécessité de prendre en compte le vivant et d'opérer un changement (de paradigme, d'action, de mode de vie) donc d'organiser la société autrement pour que LA VIE CONTINUE.

 

DEUXIÈME PARTIE : COMMENT S'ORGANISER POUR AGIR MAINTENANT ?

 

Une question est soulevée sur le PCAET. Il est déjà difficile de toucher les élus municipaux pour faire entendre sa voix au cours d'un mandat. Une fois élue, l'équipe au pouvoir ne se retourne pas vers les électeurs pour les questionner. Les projets sont présentés, déjà ficelés. Comment alors agir pour atteindre les élus communautaires que l'on ne connaît même pas ?  Nous, citoyens, ne connaissons que très peu le fonctionnement de la communauté de communes. Comment faire alors ?

Émerge alors l'idée de créer un mouvement citoyen pour exiger des élus que les citoyens soient associés à la rédaction du PCAET. Il existe un réseau de citoyens mobilisés sur la transition en pays d'Iroise. Il s'appelle IROISE TRANSITION.

L'idée serait donc d'organiser une grande marche pour le climat à l'échelle de la communauté de communes.  Chaque commune serait porteuse d'un manifeste rédigé collectivement. Plusieurs lieux de départ seraient proposés : Saint-Renan, Ploudalmézeau, Lanrivoaré, Brélès, Plourin.... Les citoyens iraient porter, à pied, les propositions des citoyens sur la transition territoriale et se rejoindraient tous au siège de Pays d'Iroise Communauté, lors d'un conseil communautaire.

 

Nous commençons à réfléchir au contenu à proposer pour le PCAET. Liste des propositions :

  • Favoriser la réduction du transport routier individuel : mesures incitatives à prendre le vélo, installation de parcs à vélos, poursuite de l'aménagement des voies vertes, réflexion sur la mise en place de lignes transport en commun manquantes (ex : Saint-Renan/technopôle).
  • Prévoir des menus végétariens et bio dans les cantines : organiser des groupements d'achats et/ou construire une cuisine centrale territoriales qui préparerait les menus de toutes les cantines.
  • Aider l'installation ou la conversion des agriculteurs en bio afin que les cantines puissent se fournir en bio/local.
  • Prévoir une grande étude de la consommation énergétique des bâtiments publics et des maisons individuelles
  • Se donner pour objectif que tout bâtiment nouveau construit soit autonome au niveau énergie
  • Avoir une gestion pérenne des espaces verts en réfléchissant aux cultures, pour ne pas avoir à tondre en permanence
  • Créer une journée citoyenne « Iroise en transition » : le pays d'Iroise à pied ou à vélo le temps d'une journée, les rues ouvertes exclusivement aux piétons, ateliers Zéro Déchet, ateliers philo sur la transition, ateliers pour apprendre à manger local, profiter de la nature et du silence et rester en lien avec le vivant
  • demander à pouvoir diffuser, dans le Saint Renan Actualité et dans les journaux locaux une chronique sur la transition pour informer, diffuser, s'organiser collectivement
  • Créer un événement (marche, rando, course) de sensibilisation sur la transition an pays d'Iroise
  • Concernant le tri : poubelles de tri et compost dans les lieux publics, organisation d'ateliers pour éduquer au tri et éviter les erreurs de tri qui coûtent très chers à la collectivité
     
    CONCLUSION
     
    L'organisation de la marche communautaire citoyenne sur le climat pourrait être portée par Iroise en transition et/ou les aventuriennes. Il faut prendre des contacts dans les autres communes du Pays d'Iroise et chercher les moyens de sensibiliser les gens qui ne le sont pas encore.
     
    Idées de sujets pour les prochains cafés citoyens :
     
  • Poursuivre l'échange sur l'organisation de la transition,
  • Réfléchir à une extension par le lancement d'une monnaie locale (Présence du collectif Héol)
  • Comment agir en tant que citoyen dans le système de démocratie représentative actuel ?
  • Comment organiser le « ralentissement » de la société ?
Café citoyen  - Comment s'organiser pour mettre en place une transition écologique ici et maintenant ?
Café citoyen  - Comment s'organiser pour mettre en place une transition écologique ici et maintenant ?
Café citoyen  - Comment s'organiser pour mettre en place une transition écologique ici et maintenant ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article